in Maï way
Blog inspiration voyages, cuisine et pâtisserie
×

♥ Plongée dans le grand cul-de-sac marin

publié le 21/03/2022
Infos pratiques
  • Horaires d’ouverture : 3 départs quotidiens à 7h45, 11h30 et 15h
  • Tarifs : 50€ pour un adulte / 30€ pour un enfant entre 2 et 11 ans
  • Parking : départ depuis le port de Sainte-Rose
  • Durée approximative : Environ 3h
  • + d’infos en ligne

Le grand cul-de-sac marin est un lagon fermé par une barrière de corail, situé à la jonction Nord des 2 îles principales Basse-Terre et Grande-Terre. La baie est peu profonde : jusqu’à 5 mètres environ, ce qui en fait un spot de snorkeling idéal. Nous embarquons de grand matin à bord d’un bateau en petit comité (une douzaine de places seulement). C’est parti pour 7 arrêts à la découverte du grand cul-de-sac marin, très propice à la vie sous-marine.

Guadeloupe - Grand cul-de-sac marin
Départ pour la promenade maritime
Guadeloupe - Grand cul-de-sac marin
Les reliefs de Basse-Terre derrière la ville de Sainte-Rose

L’îlet blanc

Nous restons dans le bateau pour observer ce premier site : une langue de sable blanc étonnante au milieu du lagon qui s’est formée suite au passage d’un ouragan. L’endroit est fragile et sa taille diminue d’année en année. Pas question donc d’y poser le pied.

Guadeloupe - Grand cul-de-sac marin
L’îlet blanc, langue de sable blanc au milieu du lagon

L’îlet aux oiseaux

Seconde halte de la sortie, nous apercevons de la mangrove, forêt de petits arbustes qui se développent avec les racines dans l’eau : les palétuviers. Comme son nom l’indique, l’îlet est le refuge de plusieurs espèces d’oiseaux, dont les sternes, ressemblant à des mouettes blanches et grises avec le dessus de la tête noir.

La mangrove maritime (arrêt snorkeling)

Le premier arrêt snorkeling se situe à proximité de plusieurs îlets de mangrove maritime. Il y a peu de profondeur dans cette zone et nous nous équipons de masques et tubas pour découvrir les espèces qui y vivent. Il y a des milliers d’alevins qui sont plus impressionnants par leur nombre que par leur taille. Chanceux ce jour-là, nous observons un hippocampe, une langouste, une raie et plusieurs poissons de toutes les couleurs.

Guadeloupe - Grand cul-de-sac marin
Notre spot de snorkeling dans la mangrove maritime
Guadeloupe - Grand cul-de-sac marin
Un hippocampe
Guadeloupe - Grand cul-de-sac marin
Un poisson exotique
Guadeloupe - Grand cul-de-sac marin
Un banc d’alevins
Guadeloupe - Grand cul-de-sac marin
Les palétuviers
Guadeloupe - Grand cul-de-sac marin
Une raie

L’épave (arrêt snorkeling)

Le second arrêt snorkeling se situe proche de la barrière de corail qui encadre le lagon au Nord. Nous notons au loin les vagues qui se cassent dessus. L’océan est plus agité autour de l’épave d’un navire qui a coulé il y a plusieurs dizaines d’année. Restée au fond de l’eau, elle est aujourd’hui recouverte d’algues et fait partie intégrante des fonds marins. L’épave est devenue le refuge de toutes sortes d’algues, poissons et coquillages. Nous observons de nouvelles espèces : des oursins, du corail sans oublier les peu ragoûtants concombres de mer.

Guadeloupe - Grand cul-de-sac marin
L’épave échouée au fond du grand cul-de-sac marin
Guadeloupe - Grand cul-de-sac marin
Du corail sur la coque du navire échoué
Guadeloupe - Grand cul-de-sac marin
Un concombre de mer
Guadeloupe - Grand cul-de-sac marin
Les vagues qui se cassent qui loin le long de la barrière de corail

Les étoiles de mer (arrêt snorkeling)

Nous nous arrêtons ensuite au milieu du lagon pour observer des étoiles de mer. Elles sont concentrées à cet endroit de la baie et ressemblent à celles qu’on avait déjà pu voir à la plage de Malendure. Nous avons également la chance d’observer un immense barracuda, qui nous fixait de manière plutôt inquiétante.

La piscine naturelle (arrêt snorkeling)

C’est un verre de planteur à la main et les pieds dans l’eau que nous profitons de notre dernier arrêt baignade, dans ce que notre guide appelle la « piscine naturelle ». Nous nous arrêtons au beau milieu du lagon, où le niveau de l’eau arrive à la taille. C’est assez étrange de trouver des zones si peu profondes qui sont si éloignées du rivage. Cet arrêt est l’occasion d’observer un autre animal marin inquiétant : une murène.

Guadeloupe - Grand cul-de-sac marin
La « piscine naturelle » du grand cul-de-sac marin

Les ilets de Carénage

Sur le chemin du retour nous faisons un dernier détour pour observer les îlets de Carénage : des îlets de mangrove autour desquels nous observons des oiseaux et… Des huîtres accrochées aux racines.

Guadeloupe - Grand cul-de-sac marin
La mangrove des îlets du Carénage
Guadeloupe - Grand cul-de-sac marin
Les racines de palétuviers
Guadeloupe - Grand cul-de-sac marin
Les huîtres
Guadeloupe - Grand cul-de-sac marin
Vue d’ensemble des îlets du Carénage

Le bilan du grand cul-de-sac marin

Après 3 heures d’excursion, il est temps de rentrer à quai. Sur le trajet du retour nous observons le cratère de la Soufrière hors des nuages. Depuis notre ascension de la veille, c’est la seconde fois que la Soufrière nous fait l’honneur de découvrir son sommet… De loin.

Cette balade en bateau a été l’occasion de faire de belles découvertes, menées par un guide soucieux du respect de la nature et du lagon. L’ordre des arrêts a été adapté à chaque instant pour s’éloigner des autres bateaux également de sortie ce jour. Et ça a très bien fonctionné : nous avons été seuls sur chacun des sites. Nous recommandons grandement la compagnie Nico excursions pour cette sortie.

Guadeloupe - Vue sur la Soufrière depuis le grand cul-de-sac marin
Vue sur le cratère de la Soufrière hors des nuages
Guadeloupe - Grand cul-de-sac marin
Port de Sainte-Rose

Les bonnes adresses dans le coin

recommandation
Restaurant / L’arbre à pain à Sainte-Rose
Rue Saint-Charles – 97115 Sainte-Rose
Recommandé par le guide lors de notre excursion dans le grand cul-de-sac marin, « L’arbre à pain » ne nous a pas déçu. Une jolie salle sobre et chic à la fois pour déguster des plats locaux fins et parfaitement assaisonnés / épicés : langouste, raie, requin, colombo de poulet ou de cabrit,… Idéal pour se remettre tranquillement d’une sortie en mer !
Sainte-Rose - L'arbre à pain
Encore + de découvertes !
Back to Top